vendredi , 7 décembre 2018
Home » Actualités » Les artistes marocains sur le Web : Un Top 10 «biaisé»
Artistes marocains

Les artistes marocains sur le Web : Un Top 10 «biaisé»

Dans le Top 10 des artistes marocains les plus suivis sur la Toile, les chanteurs tiennent le haut du pavé.  Cependant, au Maroc -contrairement à ce qui se passe sous d’autres cieux-, ce ne sont pas forcément les meilleurs qui ont le plus d’audience sur Internet. Décryptage.

Artistes marocains: un top 10 biaisé

Marx prétendait que «ce sont les méchants qui font l’Histoire». Peut-on paraphraser ces propos en disant que «ce sont les méchants qui scorent dans le Web» ? Tant il est vrai que les adeptes de la polémique, les provocateurs, ont plus de chance d’attirer l’attention que les anti-m’as-tu-vu. C’est sans doute le cas de Dounia Batma. La malheureuse finaliste de Arab Idol 2012 sait parfaitement créer le buzz. Ses sorties tonitruantes, mais surtout son habileté à poster assidûment des messages et images sur les réseaux sociaux lui valent d’occuper une place de choix sur le Top 10 des artistes marocains les plus suivis sur la Toile –si l’on se fie à ses comptes Facebook, Twitter et Instagram. Pour autant, avec plus d’un million quarante six mille fans sur Facebook, elle ne peut prétendre à la première place sur le réseau social le plus populaire. Elle est en effet largement devancée par Asmaa Lamnawar qui  compte plus de deux millions trois cent mille fans. Mais Lamnawar, connue pour son calme olympien, s’était également illustrée par ses propos acerbes à l’égard de ses paires dont Houda Saad, avec un geste (un doigt d’honneur) resté dans les annales. Dans une récente déclaration Asmaa Lamnawar a dit qu’elle ne se voyait pas comparer dans le monde arabe (sic). De nombreux commentaires lui ont reproché ces propos.
Le rappeur tangérois Mohammed Mezouri alias Muslim, lui, s’inscrit dans un registre, totalement différent. Prêchant la bonne parole, il sait toucher la corde sensible en évoquant dans ses chansons les problèmes des jeunes.
«Lorsque nous partageons sincèrement nos sentiments avec les autres, nous sommes plus proches d’eux… Grâce à Dieu, j’ai pu proposer un art engagé qui respecte les valeurs morales avec lesquelles nous avons grandi dans la société marocaine», a déclaré Muslim au portail Magharebia en juillet dernier. Grâce à sa bonhomie, Muslim totalise plus d’un million da fans. Un succès virtuel traduit dans la réalité, avec des concerts enflammant les scènes comme lors du dernier festival Mawazine.

Les ténors out
Suit de loin Salma Rachid, la lauréate de Arab Idol 2013 avec plus de huit cent quarante mille fans. Don Bigg et Saâd Lamjarrad figurent respectivement en cinquième et sixième positions. Les actrices Dounia Boutazout, Amal Sakr et Siham Assif  font pâle figure au côté des chanteurs précités. Même le grand humoriste Hassan El Fad, dont la série «L’Couple» cartonne sur le Web, n’est pas aussi bon facebooker que comédien. Sans doute que s’il accordait plus d’intérêt aux réseaux sociaux et si ses œuvres n’étaient pas piratées, il eût réalisé des scores remarquables.
Quant aux ténors, Abdelouahab Doukkali, Naima Samih ou Tayeb Seddiki, leur relation avec le Web reste très, voire trop limitée. Seule, parmi les vieux routiers, Samira Said est très active sur le Web, mais sans atteindre pour autant les scores des jeunes artistes. «C’est on ne peut plus normal. Les grands férus du Net sont pour la plus part des jeunes. Ils connaissent plus et mieux Dounia Batma et Saâd Lamjarrad que Naima Samih et Abdelouahab Doukkali», estime un observateur.
Et si les apparences (sur le Net) étaient trompeuses ?

Wafae Yamani

Top 10 des artistes marocains les plus en vue sur la Toile


1-Asmaa Lamnawar : 2 324 536
2-Dounia Batma : 1 460 472 fans
3-Muslim : 1 200 000
4-Salma Rachid : 840 000
5-Don Bigg : 450 000
6-Saâd Lamjarrad : 423 000
7-Dounia Boutazout : 200 000
8-Amal Sakr : 97 000
9-Hassan El Fad : 60 000
10-Siham Assif : 55 000

Check Also

LM3ALLEM Saad Lmjarred

LM3ALLEM, un buzz de maître !

Connu par ses titres qui cartonnent sur YouTube, Saad Lmjarred, a encore une fois démontré …