vendredi , 7 décembre 2018
Home » Actualités » Bedreddine Benameur : Directeur de l’Institut national des Postes et Télécommunications

Bedreddine Benameur : Directeur de l’Institut national des Postes et Télécommunications

La feuille de route de l’INPT

L’Institut national des postes et télécommunications (INPT) a déposé récemment une demande d’accréditation pour trois filières: Ingénierie des Télécommunications, Ingénierie Informatique et Management des Technologies de l’Information. Dans cette interview, le directeur de l’INPT, Bedreddine Benameur, revient sur les raisons de cette accréditation ainsi que les réalisations de l’Institut.L’internaute : Six mois après avoir pris les rênes de l’INPT, pourriez-vous nous dresser un premier bilan ?

Bedreddine Benameur : Depuis ma nomination le 3 janvier 2014 à la direction de l’INPT, j’ai essayé d’introduire la conduite du changement, si j’ose dire, «par les enjeux» en mettant en avant les points forts et les opportunités qui s’offrent à notre école et en étant à l’écoute de toutes les parties prenantes de l’Institut. Je peux dresser un premier bilan très positif vu l’adhésion de tous les acteurs à mon projet de développement qui est désormais un projet d’école.

Durant les 6 derniers mois, nous avons mis à jour notre dossier d’accréditation avec de nouvelles filières répondant aux besoins de nouveaux métiers d’ingénieurs et orientées vers l’excellence, la polyvalence et l’ouverture, qui sont les valeurs phares de notre établissement.

Quelle est votre stratégie pour le développement de l’INPT ?

Faire de l’INPT une école de référence en matière de formation initiale et continue ; une école locomotive de promotion et de développement de la Recherche scientifique et une école ouverte sur son environnement socio-économique.

Cette stratégie est basée sur 7 axes:

•Maintenir et consolider le niveau excellence, et faire de l’innovation le moteur principal de la formation d’ingénieur,

•Renforcer, dynamiser et réorganiser des activités de formation continue pour mieux répondre aux besoins des entreprises,

•Faire émerger structurellement les complémentarités dans les programmes et promouvoir les activités de recherche de l’INPT,

•Mettre en place la bonne gouvernance à travers une gestion participative basée sur l’écoute et le dialogue,

•Faire du développement durable une priorité de notre stratégie d’ouverture et de partenariat,

•Inculquer la culture du savoir-être et développer le tutorat et le parrainage des élèves ingénieurs

• Communiquer pour soutenir le rayonnement de l’école.

L’INPT a lancé en 2012 son école doctorale. Combien compte-t-elle aujourd’hui de thésards ?

Effectivement, l’INPT a lancé son Centre d’Etudes Doctorales, Télécommunications et Technologies de l’information (CEDOC 2TI) en septembre 2012.Il compte aujourd’hui 89 thésards. En 2012-2013, le CEDOC 2TI a retenu 37 doctorants sur 243 dossiers de candidature, contre 52 sur 250 en 2013-2014. Vu cette progression, nous pouvons dire que notre école doctorale est de plus en plus prisée.

Quelles sont concrètement les débouchés pour ces thésards ?

La particularité de notre école doctorale est que40% des thésards sont des professionnels (salariés et fonctionnaires), ils travaillent sur des sujets pour des besoins en R&D.Pour les 60% restant, nous les préparons pour les métiers de chercheurs et d’enseignants-chercheurs, comme vous le savez bien, notre pays connaît un manque d’effectif dans ces métiers. En effet, un nombre important de professeurs d’enseignement supérieur se voient à la retraite et la relève, bien évidemment, doit être préparée par les écoles doctorales.

L’INPT assure aussi un service de formation continue pour les entreprises. De quoi s’agit-il exactement ?

Les programmes de formation continue s’adressent à un public issu d’horizons divers: jeunes diplômés en TIC, professionnels expérimentés, jeunes recrues…L’offre en matière de formation continue se décline en 3 volets: la formation diplômante (mastères spécialisé en technologies du web: systèmes, services et sécurités (TW3S)), la formation qualifiante certifiante et la formation continue. Ci-après quelques exemples de Formations Continues diplômantes que nous dispensons ou que nous allons dispenser à l’INPT :

•Mastère en Technologies du Web (TW3S) en partenariat avec Télécoms Bretagnes, Brest. France :(Ouvert à l’INPT depuis 2004),

•Pour Répondre aux besoins du marché de l’emploi en termes de Cyber-Sécurité et Sécurité des systèmes d’information (CSSI) à l’échelle Nationale, un Mastère Spécialisé est en cours d’accréditation, nous pensons le lancer vers début 2015,

•Un autre Mastère Spécialisé en Management et Télécommunications, en partenariat avec l’ESIEE de Paris, est en cours d’étude, il sera accrédité parla Conférence des Grandes Ecoles Française,

•D’autres formations qualifiantes et certifiantes, de longues ou courtes durées se font à l’INPT au profit d’organismes publics et/ou privés.

Quelles sont les filières de l’INPT les plus prisées par les entreprises ?

L’INPT était une école mono filière en Télécommunications et Technologie de l’Information avec7 voies d’Approfondissements (options). Mais comme je l’ai mentionné au début de cette interview nous avons déposé une demande d’accréditation pour 3 filières. Il s’agit en l’occurrence de: Ingénierie des Télécommunications, Ingénierie Informatique et Management des Technologies de l’Information. Le cursus proposé par l’INPT vient répondre à la problématique de former un ingénieur dans un champ d’action qui devient de plus en plus imprévisible. En parallèle, avec le développement de solides compétences scientifiques et techniques conduisant à l’art de la résolution de problèmes complexes, il s‘agira d’inculquer aux futurs ingénieurs l’esprit de leadership en développant leur connaissance du monde de l’entreprise et leurs capacités en matière de gestion de projets et de travail en équipe alliées à des bonnes aptitudes en matière de communication. Enfin, le  développement de l’esprit d’innovation allié à une culture de changement devient un must. Dans ce sens, l’approche de la pédagogie par projets et par mise en situation est favorisée. Nous proposerons 8 options pour garder la polyvalence de nos ingénieurs qui sont prisées par les entreprises pour cette qualité.

Propos recueillis par Ahmed Moumnine

Check Also

Deux fillettes à vendre

Deux fillettes à vendre

A Taza, un marchand ambulant a mis récemment à la vente ses deux filles. La …