samedi , 22 février 2020
Home » Chroniques » L’amour fait tache d’huile sur la toile… !
selfie

L’amour fait tache d’huile sur la toile… !

L’amour de la toile chez certains internautes au sens, parfois, compulsif  peut s’expliquer par cette recherche de l’amour  dans l’espoir de réaliser la rencontre amoureuse en passant du virtuel au réel.

 

Parler de l’amour est un acte qui provoque, fréquemment, une résonance émotionnelle dans les esprits. Malgré la complexité de le définir dans un sens unique, il témoigne le plus souvent de moult sentiments imbriqués entre affection, attirance, attachement et admiration. En effet, l’amour est l’expression primordiale qui se manifeste dans les relations humaines, et ce même quand elle se déclare au goût  de la haine. Seule l’indifférence qui déclare son absence comme l’avait souligné Françoise Dolto. Il est présent là où les interactions se tissent entre individus.

Eu égard à une telle réalité, l’amour ne peut pas ne pas  se manifester sur la toile avec la multitude des sentiments qu’il engendre. Autrement dit, le virtuel n’est qu’une interface ayant la fonction d’un relais permettant à l’amour de faire surface à travers les échanges entre internautes.  En fait, l’amour sur Internet est, aujourd’hui, une monnaie courante. Les sites de rencontres se sont multipliés et on assiste, de plus en plus, à une forme de quête de « l’âme sœur ».

L’amour de la toile chez certains internautes au sens, parfois, compulsif  peut s’expliquer par cette recherche de l’amour  dans l’espoir de réaliser la rencontre amoureuse en passant du virtuel au réel. La densité des sites de rencontres sur la toile nous interpelle au point de soupçonner que la relation amoureuse réelle est en crise. Ainsi, la quête de « l’âme sœur » dans les rencontres de la vie réelle ressemble davantage à un mythe ou à un conte de fée qu’il va falloir le chercher  sur le web.

Pour chercher l’amour sur la toile, il faut, certainement, en offrir pour la simple raison que le fait de charmer exige le fait d’être charmant. C’est à partir de cette « logique » et d’une manière tacite que chaque internaute cherchant l’amour sur la toile essaye de façonner son image sur les sites de rencontres au point de l’investir par un caractère fantastique, idéal et parfait.

Par ailleurs, les sites web des rencontres amoureuses existent dans  toutes les communautés virtuelles appartenant aux différentes sociétés. La communauté virtuelle marocaine ne fait pas d’exception à cette réalité. Une simple navigation virtuelle en utilisant les moteurs de recherche et nous arriverons à recenser des dizaines de sites marocains dédiés aux rencontres  amoureuses. Ceci est un indicateur de taille qui témoigne que le rituel de la rencontre telle qu’elle se pratiquait au sein  de la société traditionnelle commence à céder sa place au virtuel.

D’emblée, ces sites de rencontres affichent leur identité en inscrivant des phrases au goût d’un appât bien garni. Des phrases de ce genre ; « Trouvez l’homme de votre vie… ! » ou encore « rencontres avec des musulmanes ». En navigant sur ces sites, nous constatons qu’ils sont conçus selon les normes d’une promotion mercatique affirmant, ainsi, leur vocation commerciale.  A lire les présentations des chercheurs d’amour sur ces sites, nous pouvons aisément remarquer dans leurs discours la quête relative à la vertu d’une relation sérieuse.   Une seule phrase caractérisant plusieurs demandes et  qui est souvent exprimée de la façon suivante : « femme célibataire de 26 ans cherche homme pour rencontre sérieuse ». Du coup, comme s’il s’agit non seulement de chercher la rencontre d’amour mais aussi sa valeur d’être sérieuse. Là aussi, nous pouvons repérer que le fait d’avoir une relation sérieuse n’est plus uniquement une affaire de proximité dans la vie réelle de tous les jours. Comme si l’amour sérieux ne se trouve plus ici mais ailleurs.

D’un point de vue analytique, nous pouvons sans pour autant prendre  trop de risques affirmer que le corpus des déclarations propres à la  recherche d’amour sur la toile représente une forme de structuration confirmant  les mutations des représentations mentales et sociales quant à l’amour et ses valeurs. A cet effet, il y a lieu de se poser ardemment la question : la recherche de l’amour sur le virtuel n’est-elle pas une expression d’un individualisme qui nourrit l’imaginaire d’une rencontre amoureuse sérieuse se trouvant ailleurs ?

A croire le philosophe Français Michel Henry qui atteste que « la réalité de l’humain se trouve occultée au profit de processus inertes… On dépouille ainsi l’amour de ce qui en fait l’étoffe véritable. », nous pouvons dire en toute sincérité que l’amour fait tache d’huile graisseuse sur la toile. Pour l’absorber il ne suffirait pas d’y mettre le sel de table mais plutôt celui de l’esprit.

Pr. Mustapha Chagdali, pyschosociologue

Check Also

Driss EL Korri: L’Amour sur Internet : du masque à la parure

Ces espaces sur Internet où l’on cherche, explicitement, à aimer et, implicitement, à être aimé …